Les langues peuvent elles être sexistes ?

Les langues peuvent elles être sexistes ?

ANGLAIS

L’Anglais n’est pas une langue genrée contrairement à l’Espagnol, l’Allemand ou le Français, cependant certains mots sont utilisés pour décrire les femmes de façon péjorative, lorsqu’ils sont appliqués pour les hommes il n’y a aucun connotation péjorative. Comme par exemple, “bossy” qui veut dire autoritaire. Il existe également des mots spécifiques pour décrire les femmes de façon péjorative qui n’ont pas leur équivalent pour les hommes tels que “bubbly”, “frigid”, “frumpy” etc… qui sont même souvent utilisés dans le milieu professionnel pour décrire une employée.

Également, pour parler de femme vous pouvez utiliser “women” ou “girls” sans que cela n’ai de connotation négative, cependant si vous parlez d’hommes en disant “boys” cela induit que vous les trouvez puérils.

Il n’y a pas non plus de mots masculins pour dire “spinster” (vieille fille) “working mother” (mère qui travaille) ou encore “career woman” (femme carriériste) parce que pour ces deux derniers mots il est évident qu’il n’est pas besoin de le préciser pour les hommes, ils sont père et travaille mais les femmes sont parfois femme au foyer alors il faut le préciser avec ce mot.

D’un aspect différent on trouve beaucoup d’évolution en ce qui concerne les professions, en effet on n’utilise plus le mot “Firemen” mais plutôt “Firefighter” pour parler de pompiers. Toutefois certains mots persistent comme “manpower” qui est le pouvoir de l’homme ou encore “mankind” pour parler du genre humain.

ESPAGNOL


On retrouve dans l’espagnol la même forme de mots féminins négatifs qui sont propre aux femmes tels que “Gobernante” qui désigne un chef et “Gobernanta” qui désigne une femme de ménage.

Mais des changements ont été proposés pour féminiser les mots en utilisant “x” ou “e” pour remplacer “o” et “a”.

FRANÇAIS


La langue Française n’y échappe pas on retrouve beaucoup de mots masculin pour les professions notamment qui ne s’emploie pas pour les femmes lors d’échanges linguistiques par exemple car ils auraient une connotation négative. Par exemple, en dehors de l’école primaire de vos enfants n'utilisez pas le terme “maîtresse” car il désignera une femme qui à une liaison extra-conjugale. Préférez plutôt le mot professeure qui sera plus adapté à toutes circonstances.

La règle grammaticale selon laquelle “le masculin l’emporte toujours” implique que lorsque vous parlez d’un garçon et d’une fille vous employez “ils” plutôt qu’”elles” pour les décrire cela détermine également le genre de l’adjectif que vous utiliserez.

La chose intéressante à savoir est qu’avant le 17eme siècle les deux termes étaient correct et ce n’est qu’après que la domination du masculin s’est faite.

ALLEMAND


L’hymne national Allemand a récemment changé le mot “Vaterland” qui désigne la terre du père en “Heimatland” qui signifie la terre natale.

Les termes “Hausmann” pour décrire un mari de maison et correspondre à “Hausfrau” pour femme au foyer et “Rasfrau” pour les conseillères ont également été créés.

Il y a même tout un chapitre concernant le sexisme dans la langue dans le dictionnaire.

POURQUOI


Certains voient le fait d’utiliser le masculin comme valeur universelle comme le fait de vouloir relayé les femmes au second rang pour les rendre invisible.

Cela peut causer des problèmes et aider les personnes qui veulent contourner la loi, en effet en espagne un employeur a refusé le paiement de leur salaire car il était écrit par défaut “trabajadores” qui signifie travailleurs au lieu de “trabajadoras” pour travailleuses.

En Allemagne, une cliente a porté plainte car une banque s’est adressé à elle de façon masculine, cependant les deux appels ont été rejetés car la loi ne stipule pas qu’il fallait utiliser un titre féminin.

CONSEQUENCES


D’après des études lorsque les mots masculins concernant des professions sont proposés aux enfants ils associent le fait qu’ils soient masculin à un manque de succès des femmes dans la profession.

Lorsqu’on leur demande de nommer 2 écrivains par exemple il y aura beaucoup plus d’hommes que de femmes cités alors que si on leur demande de nommer 2 écrivains ou écrivaines le nombre de femmes cités augmente de façon significative.

De la même façon que les femmes recherchant un emploi vont être plus enclin à postuler si le titre du poste est féminin que s’il est masculin pensant qu’il est alors plus adapté à un homme.

BILAN


Dans la limite du raisonnable et sans bouleverser les langues telles que nous les connaissons car cela deviendra difficile pour les natifs mais impossible pour les étrangers de s’adapter à des changements radicaux. Nous pouvons tous être conscient dans la mesure du bon jugement de ce qui est correct ou non à employer.

Que le mot stylo soit masculin ou pomme féminin importe peu, le plus important concerne les adjectifs négatifs utilisés seulement pour décrire les femmes sans équivalent pour les hommes ou même qu’ils soient positifs lorsqu’ils réfèrent aux hommes est une limite douteuse.

En ce qui concerne les professions il serait logique si l’on prétend à une égalité homme femme dans le monde du travail ce qui serait primordial de féminiser ces termes en ajoutant une lettre par exemple.

Si vous souhaitez discuter du sexisme dans les langues et parler de vos propres expériences vous pouvez vous rendre dans la section échange linguistique de notre site Studenz et discuter avec des personnes à travers le monde de votre opinion sur le sujet.

Written by: Lisa Lambert, Staff Writer

Studenz.com

Category:
Apprendre des langues