5 endroits pour échapper au Brexit et pourquoi le faire ?

5 endroits pour échapper au Brexit et pourquoi le faire ?

POURQUOI 17 000 PERSONNES SONT PARTI APRÈS LE BREXIT
Ce qui revient le plus souvent dans les témoignages des personnes qui sont parti vivre dans d’autres pays et ont demandé la nationalité d’autres pays après le Brexit est le fait que parce qu’ils possédaient pour la plupart une double nationalité ils avaient toujours été stigmatisé, confronté à des blagues qui pouvaient parfois s’apparenter à de la xénophobie. Lors du vote “leave” ils ont décidé de partir car c’était la preuve que le pays dans lequel ils vivaient depuis des années avait atteint un point de non retour en terme de tolérance et d’immigration.

En allant plus loin il y a également eu des agressions comme cette jeune femme espagnole qui s’est faite pousser dans le métro aux heures de pointes parce qu’elle parlait en espagnol au téléphone. Cette information n’a évidemment pas été relayé au Royaume-Uni mais elle a fait les gros titre en Espagne, si bien que lorsque des étudiants Britanniques s’y sont rendus ils ont eu droit à des représailles, des questionnements et indignations comme "Nous supportons tellement de choses des Britanniques quand ils viennent dans notre pays, et pourtant nous ne pouvons même pas avoir une conversation téléphonique privée dans votre métro sans être attaqués".

D’autres ont simplement décidé de partir parce qu’ils pensent que l’Europe est une union importante pour laquelle beaucoup de pays se sont battus, et dont beaucoup d’autres voudraient en faire parti. C’est le cas par exemple d’un diplomate retraité de 80 ans qui ne s’identifie même plus comme Britannique mais comme citoyen du monde car il a vu l’Europe de l’après-guerre s’unir et il se souvient des ravages qui ont conduit à la formation de l’UE.

Certains sont parti car ils ne s’entendaient plus avec leurs proches, leurs collègues de travail, parfois même leurs propre famille, les décisions de votes différentes ont créé des disputes énorme et des propos qui ne pouvaient pas être compris. Certains ont voté “leave” alors qu’ils sont mariés avec des étrangers cela n’est pas vraiment logique quand on y pense.

Si bien que toutes ces personnes ne se reconnaissent plus dans les valeurs de leur pays, ils ne comprennent plus, ils étaient si fier que Londres, l’Angleterre et plus encore le Royaume-Uni soit si ouvert culturellement et si multiculturaliste comparé à beaucoup d’autres pays, aujourd’hui les choses ont changé et ils ne voient plus la tolérance qui était présente autrefois dans ce pays pourtant prônant les valeurs de liberté, d’homosexualité, encouragent les personnes à vivre de la façon dont elles le souhaitent.

Un étudiant georgien demande à sa professeur qui à quitté l’Angleterre son opinion à propos du Brexit en lui demandant ceci "Pour nous, c'est comme si vous aviez voté pour faire de vous l'Union soviétique. Nous avons vécu cela. Pourquoi auriez-vous voté pour vous isoler de tous les autres, alors que vous étiez la cheville ouvrière de ce merveilleux traité ?”

LES MEILLEURS ENDROITS POUR S'ÉCHAPPER

Canada

Deuxième plus grand pays du monde avec la moitié de la population du Royaume-Uni, les immigrants y sont accueillis comme des “nouveaux Canadiens” et de façon très familière et chaleureuse. C’est également l’un des pays les plus riches du monde ayant une économie parmi les plus fortes et un multiculturalisme évident, avec des villes comme Vancouver et Toronto connues pour leur qualité de mode de vie. Au niveau paysages vous y trouverez de grands espaces, des montagnes, des lacs, cependant il faudra vous habituer au froid glacial.

Un peu de la même façon que ce que le gouvernement Britannique tente d’instaurer comme nouvelle politique d’immigration, le canada propose une liste de compétences professionnelles qui si vous y êtes vont faciliter votre déménagement mais à la différence du Royaume-Uni, même les personnes non qualifiées peuvent trouver un moyen d’obtenir un permis de séjour au Canada. Cependant vous devez y vivre pendant 6 ans et être résident permanent pour demander la citoyenneté canadienne.

Nouvelle Zélande

Globalement il est plus facile de partir s’installer en Nouvelle-Zélande plutôt qu’en Australie, avec un gouvernement multipartite modéré et beaucoup de Verts, c’est le premier pays à avoir un maire transexuel.

D’ailleurs le mariage homosexuel y est légal depuis 2013 et la discrimination sexuelle illégale. Vous ne serez pas perdu car l’anglais est la langue principale et il existe des similitudes culturelles même si le temps est plus avantageux. En ce qui concerne les paysages vous pourrez admirer les fjords, les collines, les lacs à perte de vue avoir l’impression d’être dans un autre monde.

Si vous avez moins de 31 ans il sera facile d’obtenir un visa de mobilité et de trouver par la suite un emploi voir obtenir un permis de séjour en vous rendant utile. Vous devrez tout de même figurer sur la liste des compétences requises mais la nationalité est plus facile à obtenir qu’en Australie. En effet, il faudra y résider depuis 5 ans pour l’obtenir, ou vous pouvez également obtenir un visa de résident permanent si vous y résider depuis 2 ans et que vous occupez un emploi stable avec un engagement envers le pays.

Etats-Unis

Les Etats-Unis offrent une qualité de vie élevée et de nombreuses opportunités aux immigrants, beaucoup de Britanniques s’installent en Californie ou en Floride, la langue n’est clairement pas un obstacle même s’il y a tout de même beaucoup de différences entre anglais Britannique et anglais Américain, vous serez également surpris des différences culturelles du pays.

Il est facile lorsque vous travaillez pour une entreprise internationale de demander votre transfert, sinon vous pouvez postuler à toutes sortes d’emploi avant même votre arrivée. Les compétences requises sont généralement dans le domaine de la santé, des sciences, de la technologie et de l’éducation il est donc difficile d’y entrer si on a pas besoin de vous.
Obtenir le statut de résident permanent n’est pas facile il vous faut une carte verte puis compter entre 3 à 5 ans entre le séjour permanent et la citoyenneté.

Allemagne

L’allemagne abrite beaucoup d’emplois, Angela Merkel est la femme la plus puissante du monde alors vous avez là deux raisons suffisantes pour considérer votre déménagement en Allemagne. L’économie est très forte et stable tout comme le pays, l’anglais y est parlé couramment même s’il est judicieux de connaître quelques mots d’Allemand.

La culture n’est pas très éloignée de celle du Royaume-Uni, on y retrouve l’ambiance de pub si chère aux Britanniques, la nourriture est à quelque chose près équivalente, le football est roi. De plus les salaires sont parmi les meilleurs d’Europe et les soins de santé sont payés en pourcentage de votre revenu. C’est l’un des pays les plus faciles pour les Britanniques pour s’installer, vous pouvez obtenir un statut de résident permanent en 2-3 ans et la citoyenneté 5 ou 8 ans plus tard.

France

Une des plus grandes économies du monde, l’un des pays où il est le plus facile d’obtenir la citoyenneté. En tant que lieu de travail et de vie c’est un des meilleurs pays, le niveau de vie est élevé, le climat agréable, la culture très présente et le marché du travail s’améliore.

Si vous êtes prêt à créer une entreprise, vous serez le bienvenu surtout en zone rurales car elles ont étés délaissé au profit des grandes villes et sont dynamisées par les expatriés. Il faudra par contre parler français car même si l’anglais est une langue importante dans l’éducation française il sera difficile d’y travailler sans apprendre le français.

Vous pouvez obtenir le statut de résident français en faisant votre maîtrise dans une université française et en y travaillant par la suite. Si vous avez un emploi, payez vos impôts ou créer une entreprise vous pourrez obtenir un permis de séjour permanent dans les 3 ans et devenir citoyen en 5 ou 6 ans.

Si vous souhaitez discuter des options qui s’offrent aux Britanniques voulant quitter leur pays pour vivre ailleurs à cause du Brexit vous pouvez vous rendre dans la section échange linguistique de notre site.

Written by: Lisa Lambert, Staff Writer

Studenz.com

Category:
Politique